La Biblif les a lus // Octobre 2020

Sans jamais atteindre le sommet

par Paolo Cognetti

(2019)

Résumé : « J’ai fini par y aller vraiment, dans l’Himalaya. Non pour escalader les sommets, comme j’en rêvais enfant, mais pour explorer les vallées. Je voulais voir si, quelque part sur terre, il existait encore une montagne intègre, la voir de mes yeux avant qu’elle ne disparaisse. J’ai quitté les Alpes abandonnées et urbanisées et j’ai atterri dans le coin le plus reculé du Népal, un petit Tibet qui survit à l’ombre du grand, aujourd’hui perdu. J’ai parcouru 300 kilomètres à pied et franchi huit cols à plus de 5 000 mètres, sans atteindre aucun sommet. J’avais, pour me tenir compagnie, un livre culte, un chien rencontré sur la route, des amis : au retour, il me restait les amis. »
Paolo Cognetti

Avis : Un récit de voyage époustouflant nous fait traverser une région du Népal, le Dolpo, dans un contexte un peu hors du temps. Pourtant, le voyage a été mené il n’y a que 2 ans. Un petit moment d’évasion qui fait du bien !

A retrouver en section Adultes, Biographies à la cote 8-9 COG 1405 S

……………………………………

Vampire Academy

par Richelle Mead

(2011)

Résumé : Seule votre meilleure amie peut vous protéger de vos ennemis…Saint-Vladimir est un lycée privé hors du commun : de jeunes vampires moroï y apprennent la magie et les dhampir y apprennent à se battre pour les protéger. Rose Hathaway doit assurer la protection de sa meilleure amie Lissa, une princesse moroï. Menacées au sein même de l’Academy, Lissa et Rose ont fugué ensemble, mais ont été ramenées de force derrière les hautes portes de Saint-Vladimir. Entre intrigues machiavéliques, rituels nocturnes inavouables et amours interdites, elles doivent rester sur leurs gardes : les Strigoï, vampires immortels et ennemis jurés des Moroï, pourraient bien faire de Lissa l’une d’entre eux.

Avis : Surtout, ne regardez pas le film : il ne rend absolument pas justice aux romans !
Mélange entre de l’urban fantasy et du bit-lit, Vampire Academy se dévore rapidement.
Le premier tome est plutôt léger : les déboires des étudiantes semblent prendre le pas sur les problèmes existant dans la société vampire. Mais cela ne dure pas car le danger guette – extérieur et intérieur-, ce qui forcera nos héroïnes à grandir à toute vitesse si elles veulent survivre.

A retrouver en section Jeunesse, Romans à la cote R MEA 0400 V1

……………………………………

The promised neverland

par Kaiu Shirai et Posuka Demizu

(2018)

Résumé : Sommés par un esprit maléfique de sacrifier une jeune fille à la divinité du temple local, des villageois font appel à Hayate, un chasseur de démons. À leur grande surprise, ce dernier n’est autre qu’un superbe chien blanc, doté de grands pouvoirs. Grâce à son aide, ils ne tardent pas à découvrir que la créature à l’origine de leurs ennuis n’est autre que le kakuen Mashira, un être mi-homme mi-singe, ayant pour habitude d’enlever des humaines. Ce dernier, peu déstabilisé par sa rencontre avec le chien, décide de l’adopter… Ainsi commencent les relations tumultueuses, « comme chien et singe », de ces deux êtres surnaturels au gré des saisons du Japon légendaire !

Avis : Malgré les premières pages qui dépeignent un univers rempli de joie, l’histoire bascule très vite vers un scénario haletant où il est plutôt question de savoir si les orphelins vont s’en sortir et ce qu’il va leur arriver surtout. On s’attache petit à petit à tous les personnages, qui arrivent, chacun, à avoir leur propre personnalité, en dépit du nombre conséquent.
A la fin de chaque tome, on en redemande et on veut absolument savoir la suite, car l’auteur finit toujours sur un suspens intenable !

A retrouver en section Adultes, Mangas à la cote BDS PRO 1

Mais aussi

Partager sur facebook
Partager sur print
Partager sur email