La Biblif les a lus // Juin 2021

Big five : le retour des grands animaux sauvages

par Marc Giraud

(2018)

Résumé : Comme en Afrique, où les visiteurs cherchent les Big Five (les  » Cinq Grands « ), il existe encore en Europe de gros animaux sauvages fabuleux, qui font venir les touristes et rêver les autres. Le loup, le lynx, l’ours, le cerf et l’aigle – les Big Five de France – réinvestissent aujourd’hui leurs territoires perdus. Tous sont des acteurs puissants de nos légendes et de notre patrimoine.
Avec eux, la loutre, le gypaète barbu, le chacal, les phoques, les cigognes et les vautours sont déjà de retour, bientôt rejoints par le bison, l’aurochs, le cheval sauvage ou l’élan.
Les textes fluides et forts de Marc Giraud révèlent l’intimité de ces animaux au quotidien, illustrés par 250 images exceptionnelles des meilleurs photographes de terrain : voici la grande épopée du retour du sauvage dans nos paysages !

Avis : Un livre tellement positif sur l’évolution de la cohabitation entre les Hommes et les Animaux … Superbement documenté, les photos sont un réel bonheur à parcourir. Je le conseille rudement à toute personne intéressée par la vie des animaux et la nature en général.

A retrouver en section Adultes, Documentaires à la cote 450

……………………………………

Kong-Kong

par Yann Autret et Vincent Villeminot

(2018-2019)

Résumé : «Abélard emménage dans une tour immense, où l’ascenseur est toujours en panne. Heureusement, juste en-dessous de chez lui, il y a Héloïse. Mais Héloïse a déjà un camarade de jeu qui, lui, vit sur le toit… »

Avis : Voici une série BD qui plaira tant aux plus jeunes qu’à leurs parents. Les dessins tout en finesse servent des histoires courtes tout en humour et en délicatesse. Les personnages sont touchants, drôles et emplis d’imagination et de malice.
Je n’ai qu’une envie : grimper en haut de l’immeuble pour rencontrer Kong Kong et jouer avec lui, Abélard et Héloïse !

A retrouver en section Jeunesse, Bandes dessinées à la cote BDS KON

……………………………………

Ténèbre

par Paul Kawczak

(2020)

Résumé : Un matin de septembre 1890, un géomètre belge, mandaté par son Roi pour démanteler l’Afrique, quitte Léopoldville vers le Nord. Avec l’autorité des étoiles et quelques instruments savants, Pierre Claes a pour mission de matérialiser, à même les terres sauvages, le tracé exact de ce que l’Europe nomme alors le « progrès ». À bord du Fleur de Bruges, glissant sur le fleuve Congo, l’accompagnent des travailleurs bantous et Xi Xiao, un maître tatoueur chinois, bourreau spécialisé dans l’art de la découpe humaine. Celui-ci décèle l’avenir en toute chose : Xi Xiao sait quelle œuvre d’abomination est la colonisation, et il sait qu’il aimera le géomètre d’amour. Ténèbre est l’histoire d’une mutilation.

Avis : Un livre puissant sur la chair, la terre et les étoiles.
Un livre sur le découpage, le dépeçage, l’équarrissage, le morcellement.
Mais aussi sur le marquage, la mue et l’écorchage.
Un livre sur la folie destructrice, meurtrière, vengeuse et passionnelle des hommes et des femmes.
Un livre sur l’horreur de la colonisation, servi par une écriture absolument magnifique et poétique, qui jamais ne minimise ni ne passe sous silence.
Un livre lu durant les célébrations des 60 ans de l’indépendance du Congo, comme un mémo à soi-même.

A retrouver en section Adultes, Romans à la cote R KAWC 2601 T

Mais aussi

Partager sur facebook
Partager sur print
Partager sur email